Bonus met à votre disposition un espace de conseils et de production tourné vers les techniques d’impressions et de reliures. Ouvert à tous, artistes, associations, professionnels comme particuliers, cet espace dispose d’un traceur photo haute précision, d’un duplicopieur Riso avec dix tambours couleurs et d’un ensemble de machines de reliures.

La risographie

La Riso c’est une machine qui ressemble à un photocopieur mais qui fonctionne plutôt comme une sérigraphie automatisée. À mi-chemin entre l’impression artisanale et l’offset de production, la Riso permet des densités d’impression incomparables et offre un rendu inédit.

Bonus dispose d’un duplicopieur Riso avec dix tambours d’impression, soit dix couleurs au total et même plus encore si l’on mélange les passages de couleurs (un bleu et un jaune donne un vert).

Pour imprimer, la machine crée un « master », un film qui s’enroule autour d’un tambour et qui laisse passer l’encre à travers un écran, à la manière d’un pochoir. Le visuel est donc envoyé depuis un ordinateur et traité par la machine qui transforme le signal en trames. L’image sera donc transformée pour être reproduite.

Pour chaque couche de couleur, on crée un master. L’impression se fait donc couche après couche, contrairement aux imprimantes actuelles qui gèrent plusieurs cartouches d’encres simultanément.

Nos couleurs actuelles sont : Noir, Bleu medium, Bleu cyan, Rouge, Vert, Vert Canard, Jaune, Violet, Gris clair, Rose fluo.

L’impression photo grand format

L’atelier dispose également d’un traceur numérique Epson SC-P8000, idéal pour imprimer des photos haute qualité ou des illustrations. Nous disposons de papiers gloss, mat, satiné, dos bleu (pour les affiches extérieures) et papiers spéciaux sur commande. Nous imprimons jusqu’à 1,10 mètre de large et possiblement sur toute la longueur des rouleaux (30, 40 ou 50 mètres).

Le prix se calcul au m2. Pour toutes demandes de devis, renseignez le format souhaité et le type de papier : production@collectifbonus.fr

Envoi de vos fichiers

Envoyez-nous vos fichiers au format souhaité d’impression, nous nous chargeons de les imposer au mieux. Le profil générique Adobe98 est une base normée intéressante. Si vous souhaitez connaître les profils de nos papiers, écrivez-nous.

Guide d’impression riso

La risographie permet l’impression de nombreux supports : Brochures, flyers, affiches, cartes de visite, etc. Notre machine accepte les papiers dits « offset », c’est-à-dire sans surfaçage (pas de gloss, brillant, couché), de 60 à 250 g et jusqu’au format A3.

Lors de la création du pochoir (le master), une marge tournante est créée par le riso, ainsi la taille maximale d’impression est de 290 × 410 mm

Préparation des fichiers

La Riso imprime en trames, et à la manière de la sérigraphie, il faut préparer les pochoirs (master). Chaque couleur est imprimée séparément, vous devez donc travailler en calques, un calque par couleur.

Pour imprimer une affiche en deux couleurs, vous devez nous fournir deux fichiers distincts, avec chaque couleur enregistrée en niveau de gris.

Pas de fichiers CMJN ni RVB. La couleur est donnée directement par le tambour choisi, un tambour correspond à une couleur. De préférence, transmettez-nous vos fichiers au format .pdf, avec si possible un visuel de prévisualisation couleurs.

Les choses à éviter

La machine ne gère pas bien les grands aplats, il faut éviter d’encrer de grandes surfaces.

Passez à 90% vos aplats, la trame légère permettra une meilleure réparation de l’encre sur la surface du papier.

Évitez aussi d’encrer le haut de votre feuille, cette zone est particulièrement sollicitée par la machine car la prise du papier se fait mécaniquement par une roue crantée qui appuie sur chaque feuille et se charge en encre.

Attention aux calages trop précis !

La machine à une tolérance de précision de quelques millimètres, les calages entre couche sont parfois aléatoires, donc soyez prudent et faites déborder légèrement les zones de couleur entres-elles (méthode du trapping).

Ne pas superposer de typo !

La typographie doit être imprimée en une couleur. Si vous superposez des typo, vous vous exposez à un risque de bougé qui rendra la typo illisible.

Si votre format le permet, exportez vos fichiers avec des traits de coupes, ces repères nous serviront pour imprimer et caler correctement les différentes couches de couleurs.

Pour toutes informations et conseils, écrivez-nous.