Depuis 2020, l’association propose deux résidences de création par an, une sur chaque site géré par notre collectif. Chacun des programmes est pensé pour être en résonance avec le contexte qui l’accueille.

Présentation

Ces résidences consistent en un temps de réflexion, de conception et de réalisation d’un projet artistique. Sur place, l’équipe de Bonus accompagne l’artiste en résidence dans les divers aspects de sa recherche et peut, au besoin, favoriser la mise en relation entre le résident et des structures ressources, ou des interlocuteurs pouvant contribuer au développement de son projet. Chaque période de travail est clôturée par une exposition à l’Atelier 8, espace d’exposition de Bonus.

Ce programme s’adresse à des artistes professionnels issus de tous les domaines d’expression des arts visuels. Destiné à favoriser la mobilité, il ne concerne pas les artistes habitant ou travaillant sur l’agglomération nantaise.

Conditions générales de la résidence

Durée : résidence de 6 semaines

Pour ce projet, les lauréats bénéficieront :

– de la mise à disposition d’un espace de travail ;
– d’une allocation de résidence de 1400 €. Cette somme comprend les honoraires, per diem et une une restitution ouverte au public ;
– de frais de production à hauteur de 1000 € (dont frais liés à l’exposition) ;
– d’un budget de production de 500 € dédié à la réalisation d’une œuvre en impression Riso ;
– de la prise en charge de ses déplacements dans le cadre d’un budget forfaitaire et global de 400 € ;
– de son hébergement à Nantes pendant la résidence et la période de montage de l’exposition.
– l’équipe de Bonus accompagnera l’artiste en résidence dans les divers aspects de sa recherche et le cas échéant, le mettra en relation avec des structures ressources et interlocuteur.trice pouvant contribuer au développement de son projet ;
– une rencontre publique sera organisée pendant la période de résidence. L’artiste sera invité à y présenter sa pratique et la recherche qu’il mène dans le cadre de son projet de résidence ;
– chaque résidence sera suivie d’une exposition sur le site de l’Îlot des Îles (superficie de l’espace
d’exposition : 50 m2) ;
– l’assurance de l’atelier de résidence sera prise en charge par le collectif Bonus ;
–  l’assurance des œuvres de l’exposition sera prise en charge par le collectif Bonus ;
– les frais de communication de l’exposition (publications, mailing, vernissage) seront pris en charge par le collectif Bonus.

Une convention précisant les engagements de chacune des parties sera rédigée.

Résidence

06.04.20 — 17.05.20

Site Félix Thomas 39 rue Félix Thomas 44000 Nantes

organisé par Collectif Bonus

Prochaine résidence de création : Louise Porte

Date à redéfinir selon l’actualité sanitaire. https://louiseporte.wixsite.com/louiseporte Observer chaque instant. Repérer le détail. Le détail qui deviendra l’élément principal. Je déplace le quotidien, autrement appelé le banal. Mon regard se pose sur ce qui m’entoure, les comportements humains à travers leurs relations, ainsi que leurs gestes et déplacements qui me (…)

Date à redéfinir selon l’actualité sanitaire.

https://louiseporte.wixsite.com/louiseporte

Observer chaque instant. Repérer le détail. Le détail qui deviendra l’élément principal. Je déplace le quotidien, autrement appelé le banal. Mon regard se pose sur ce qui m’entoure, les comportements humains à travers leurs relations, ainsi que leurs gestes et déplacements qui me semblent être une danse, le paysage qui m’apparaît comme un décor, et comment la couleur peut elle aussi se positionner. Le voyage, la scène, le corps et la couleur sont les bases de mes narrations. Je pense chaque pièce comme une histoire construite grâce à divers médiums, tels que l’installation, la vidéo, la performance, la photographie et le son. Je pars à chaque fois d’une image, que je détourne par la suite. Une image est pour moi la création de souvenirs. Cadrer une image, c’est choisir ce dont on veut se souvenir. Alors, je choisis ces instants pour en inventer une autre histoire. Je pars du concret pour en arriver à la fiction. La mise en scène est pour moi essentielle. Inspirée des arts vivants, ma pratique plastique est souvent référencée à la scène, une scène activée par le corps du public. C’est un show permanent, entre latence et activation.

Louise Porte

Résidence

17.01.20 — 28.02.20

Atelier 6 Ateliers des résidences sur le site de l'Ilot des Iles 36 mail des Chantiers 44200 Nantes

organisé par Collectif Bonus

Julie Bonnaud et Fabien Leplae « Construire un feu // Arroser les plantes »

Notre projet de résidence consiste au lancement du dispositif itinérant de Construire un feu // Arroser les plantes. De forme installative et performative, CF//AP triangule les parts manuelle, infographique et robotique d’une pratique expérimentale de dessin à quatre mains, avec du design d’objet, incarné par un mobilier d’atelier qui intègre (…)

Notre projet de résidence consiste au lancement du dispositif itinérant de Construire un feu // Arroser les plantes. De forme installative et performative, CF//AP triangule les parts manuelle, infographique et robotique d’une pratique expérimentale de dessin à quatre mains, avec du design d’objet, incarné par un mobilier d’atelier qui intègre un système de culture artificielle, convoquant des phénomènes biologiques.

Le noyau de ce dispositif est un mobilier-outil au statut intermédiaire agençant la mise en présence de mondes parallèles afin de faire émerger des situations où des entités communiquent ou non. Conçu en deux exemplaires, il vise à conjuguer l’observation (captation d’images, collecte de données…) d’organismes vivants (culture d’adventices hors-sol), à notre pratique du dessin assistée par Drawbot*.

Nous avons mis à profit les six semaines de résidence à Bonus afin de rendre opérant l’ensemble du dispositif Construire un feu // Arroser les plantes. Pour cela nous y avons conçu, en collaboration avec un le designer Jérémy Astrié, les systèmes d’accroche des supports de dessin : deux types de cimaises différents nous permettant d’exploiter les deux faces de chaque mobilier.

Nous avons également conçu et assemblé les éléments qui constituent les jardins artificiels hors-sol : des lampes horticoles côtoient un circuit de deux bacs en eau profonde reliés par des tables à marées constituées de pompes à eau et de gouttières horticoles. Nous avons disposé deux bacs en eau profonde dans le second mobilier. La fin du chantier s’est concentrée sur la réalisation des circuits d’alimentation électrique, nous permettant d’exposer le projet en toute sécurité. La résidence aux Ateliers Bonus nous a également permis d’accrocher tout autour de ce dispositif certains dessins sur lesquels nous avons travaillé ces trois dernières années, dont la réalisation a accompagné l’écriture de Construire un feu // Arroser les plantes.

* Drawbot : (littéral, Robot qui dessine)Traceur mural vertical, composé de deux moteurs pas à pas et d’un servomoteur pilotés par un Arduino, il permet de mouvoir un outil de dessin sur n’importe quelle surface verticale. Modèles assemblés lors d’un workshop à La Fabrique d’Objets Libres, à Lyon en 2013, à partir du Polargraph développé en opensource par Sandy Noble. www.polargraph.co.uk