Depuis 2020, l’association propose deux résidences de création par an, une sur chaque site géré par notre collectif. Chacun des programmes est pensé pour être en résonance avec le contexte qui l’accueille.

Présentation

Ces résidences consistent en un temps de réflexion, de conception et de réalisation d’un projet artistique. Sur place, l’équipe de Bonus accompagne l’artiste en résidence dans les divers aspects de sa recherche et peut, au besoin, favoriser la mise en relation entre le résident et des structures ressources, ou des interlocuteurs pouvant contribuer au développement de son projet. Chaque période de travail est clôturée par une exposition à l’Atelier 8, espace d’exposition de Bonus.

Ce programme s’adresse à des artistes professionnels issus de tous les domaines d’expression des arts visuels. Destiné à favoriser la mobilité, il ne concerne pas les artistes habitant ou travaillant sur l’agglomération nantaise.

Conditions générales de la résidence

Durée : résidence de 6 semaines

Pour ce projet, les lauréats bénéficieront :

– de la mise à disposition d’un espace de travail ;
– d’une allocation de résidence de 1400 €. Cette somme comprend les honoraires, per diem et une une restitution ouverte au public ;
– de frais de production à hauteur de 1000 € (dont frais liés à l’exposition) ;
– d’un budget de production de 500 € dédié à la réalisation d’une œuvre en impression Riso ;
– de la prise en charge de ses déplacements dans le cadre d’un budget forfaitaire et global de 400 € ;
– de son hébergement à Nantes pendant la résidence et la période de montage de l’exposition.
– l’équipe de Bonus accompagnera l’artiste en résidence dans les divers aspects de sa recherche et le cas échéant, le mettra en relation avec des structures ressources et interlocuteur.trice pouvant contribuer au développement de son projet ;
– une rencontre publique sera organisée pendant la période de résidence. L’artiste sera invité à y présenter sa pratique et la recherche qu’il mène dans le cadre de son projet de résidence ;
– chaque résidence sera suivie d’une exposition sur le site de l’Îlot des Îles (superficie de l’espace
d’exposition : 50 m2) ;
– l’assurance de l’atelier de résidence sera prise en charge par le collectif Bonus ;
–  l’assurance des œuvres de l’exposition sera prise en charge par le collectif Bonus ;
– les frais de communication de l’exposition (publications, mailing, vernissage) seront pris en charge par le collectif Bonus.

Une convention précisant les engagements de chacune des parties sera rédigée.

Résidence

01.11.22

Cabane 55 Forêt de Brocéliande

organisé par Cabane 55 encadré par Cabane 55

Cendrine Robelin, lauréate du projet Hors Cadre de Bonus

Découvrez son appel à candidatures pour une résidence de création à Cabane 55, au coeur de la forêt de Brocéliande . « Cet été, la forêt a encore flambé. A la cabane 55, sur le territoire de la forêt de Brocéliande, nous avons concocté une proposition artistique avec le désir (…)

Découvrez son appel à candidatures pour une résidence de création à Cabane 55, au coeur de la forêt de Brocéliande .

« Cet été, la forêt a encore flambé. A la cabane 55, sur le territoire de la forêt de Brocéliande, nous avons concocté une proposition artistique avec le désir de développer un impact positif sur l’environnement.
Lauréat de l’appel à projet Hors cadre des Ateliers Bonus,
Cabane 55 invite deux artistes en résidence d’une semaine afin de réaliser une maison pour chauves-souris, espèce dite parapluie dont la préservation est de toute importance pour la biodiversité, et donc pour la viabilité de notre planète. Du fait de leur position dans la chaîne trophique, elles protègent l’existence d’un grand nombre d’autres espèces et la plupart des espèces de chauves souris sont en déclin.
L’enjeu pour les artistes est aussi de porter un nouveau regard sur le sauvage et de développer des pratiques respectueuses de l’environnement. »

Retrouvez tous les détails relatifs à l’appel à candidatures sur le site de CIPAC.

 

Rencontre/conférenceRésidence

10.02.22 18:30

39 rue Félix Thomas 44000 Nantes

Tout public organisé par Le Collectif Bonus

Rencontre avec Camille Tsvetoukhine

Actuellement en résidence au sein du Collectif Bonus, Camille Tsvetoukhine présentera son projet en cours jeudi 10 février sur le site de Félix Thomas. Le tapis volant, le cimetière, le jardin, qu’y a-t-il comme point commun entre ces lieux hétéroclites ? A première vue, pas grand chose…S’appuyant sur un texte (…)

Actuellement en résidence au sein du Collectif Bonus, Camille Tsvetoukhine présentera son projet en cours jeudi 10 février sur le site de Félix Thomas.

Le tapis volant, le cimetière, le jardin, qu’y a-t-il comme point commun entre ces lieux hétéroclites ?
A première vue, pas grand chose…S’appuyant sur un texte intitulé Utopies et hétérotopies de Foucault, Camille Tsvetoukhine a durant sa résidence établi des connexions autant conceptuelles qu’artistiques pour concevoir de nouvelles peintures.

Ce jeudi sera le moment pour discuter de ses recherches et de son cheminement de pensée pendant un moment convivial.

 

ExpositionRésidence

22.01.22 — 20.02.22 du jeudi au samedi, de 14:00 à 18:30

Atelier 8, l'Îlot des Îles 36 Mail des Chantiers (en face de la grue jaune) 44200 Nantes

Tout public organisé par Le Collectif Bonus

29, The Polygon, une exposition de Julie Bonnaud & Fabien Leplae

Premiers lauréats de la résidence de création du collectif Bonus, Julie Bonnaud & Fabien Leplae présentent le résultat de ce temps de travail dans une exposition intitulée 29, The Polygon. Cette exposition sera également l’occasion de présenter leur nouvelle édition « Construire un feu // Arroser les plantes » imprimée en risographie (…)

Premiers lauréats de la résidence de création du collectif Bonus, Julie Bonnaud & Fabien Leplae présentent le résultat de ce temps de travail dans une exposition intitulée 29, The Polygon. Cette exposition sera également l’occasion de présenter leur nouvelle édition « Construire un feu // Arroser les plantes » imprimée en risographie avec pôle print de Bonus.

La relation nature-culture a toujours fait l’objet de nombreuses discussions pour dépasser la longue opposition qui a prévalu dans la philosophie occidentale.  C’est précisément à cet endroit que travaille le duo JBFL, revendiquant à chaque nouveau projet un travail de terrain et d’expérimentation. Le monde végétal, élément prépondérant de leur environnement quotidien, revient sans cesse dans les dessins et tient un rôle de protagoniste dans leur iconographie. Il s’hybride avec des éléments technologiques, le drawbot, que les artistes utilisent en tant qu’outil de travail, hybridé au dessin manuel, depuis 2013.

Ce continuum entre végétal, humain et technologie est synthétisé par le mobilier de dessin, conçu en collaboration avec un designer comme lieu de cohabitation entre les différentes pratiques. Dans leur atelier-observatoire, ils hybrident et explorent ce qui est entre-deux, les conversations, les glissements, les contaminations de pensées et de gestes. Mélangeant les matières et les manières, leurs œuvres ne sont pas figées, elles évoluent et prolifèrent. On pourrait être tentés d’identifier dans le lien entre la main de l’artiste et la machine à dessiner, une filiation avec la thématique de l’homme-machine.  Au contraire, il s’agit d’une approche du vivant que l’on pourrait définir de holistique, où l’artiste se place dans ce flux, sans velléités de domination, et son activité s’apparente à une forme de collaboration avec le réel. Prenant les végétaux comme idées et matériaux, se tournant autant vers le passé, le présent et le futur, ils s’inspirent de pensées philosophiques, de mythes et récits.

.

« Julie Bonnaud et Fabien Leplae forment depuis 2015 un duo dont la pratique se décline entre dessin, peinture, édition et jardinage. Nourri·e·s de fictions spéculatives et de philosophie des sciences, les deux artistes mettent au point, dans leur atelier aux airs de laboratoire, des dispositifs techniques générateurs de formes. Suscitant une collaboration permanente entre l’univers technologique, notamment grâce aux drawbots (des traceurs muraux reproduisant, sur papier, les dessins réalisés sur ordinateur), et l’intervention humaine, leurs travaux postulent l’hybridation comme un régime nécessaire de persistance du vivant. », Franck Balland

.

Finissage de l’exposition le dimanche 20 février. Nous vous accueillerons à partir de 13h à l’Atelier 8 pour partager une collation.

A 15h30, en partenariat avec le FRAC Pays de la Loire pour la clôture de l’exposition Étoiles distantes, Julie Bonnaud et Fabien Leplae présenteront leur projet de résidence à Bonus, ainsi que les oeuvres exposées au sein de l’exposition 29, The Polygon.

.

Bonus remercie la Ville de Rennes pour son prêt de l’oeuvre « Beyond – String Figures ».

.

Découvrez également : pendant les semis l’expo continue, une exposition de Julie Bonnaud et Fabien Leplae présentée dans le cadre d’Étoiles Distantes, parcours d’expositions conçu par le Frac des Pays de la Loire avec la complicité des partenaires en région. L’exposition sera visible du 21 février au 7 avril 2022 au lycée Notre-Dame et Prepa CPES CAAP d’art de Challans (85).

.

Cette résidence de création ainsi que cette exposition ont été possibles grâce au soutien de la Ville de Nantes, la Région Pays de la Loire, du Département Loire Atlantique, du Fonds de Dotation Métropolitain pour la Culture